Cahier des charges : Couverture

Cahier des charges : Couverture

Show-room exceptionnel à découvrir d'infos

Couverture

Matériaux de couverture

Tuiles en béton

Sauf mention contraire dans le devis chiffré, la couverture est réalisée à l’aide de tuiles en béton de ton noir, rouge ou brun et de type « S ».

Elles sont posées par emboîtement sur un lattage et contre lattage en sapin du pays traité.

Teintées dans la masse, elles offrent toutes les qualités (garantie = 30 ans) d’imperméabilité et d’ingélivité. Sont comprises toutes les pièces spéciales de finition (tuiles de ventilation…).

Les tuiles faîtières sont posées dans le sens opposé aux vents de pluie dominants. Les noues sont de type ouvert.

D’autres teintes peuvent être choisies ainsi que d’autres matériaux de couverture.

Tuiles en terre cuite

En plus de toutes les garanties d’imperméabilité et d’ingélivité, elles offrent à l’acquéreur une très grande palette de choix de couleurs, de dimensions et de formes.

Généralement, elles sont à emboîtement latéral et de tête. Elles sont posées sur lattage et contre lattage en sapin du pays traité. Sont comprises toutes les pièces spéciales (tuiles de ventilation…).

Les tuiles faîtières sont posées dans le sens opposé aux vents de pluie dominants. Les noues sont de type ouvert.

Ardoises naturelles

Ardoises naturelles espagnoles homologuées dont le format est précisé dans le devis chiffré.

Elles sont triées par épaisseur avant la mise en oeuvre. La fixation se fait avec des crochets en acier inoxydable de 3 mm de diamètre sur lattage et contre lattage en sapin du pays traité.

La longueur des crochets et le recouvrement sont fonction de la pente de la toiture et de la longueur du versant. Les noues sont de type ouvert.

Ardoises en fibrociment

Ardoises en fibrociment exemptes d’amiante dont le format et le ton sont définis au devis chiffré.

La fixation se fait avec des crochets en acier inoxydable de 3 mm de diamètre sur lattage et contre lattage en sapin du pays traité. La longueur des crochets et le recouvrement sont fonction de la pente de la toiture et de la longueur du versant.

Le faîtage est réalisé à l’aide de pièces spéciales en zinc naturel assurant la jonction des 2 versants posées dans le sens opposé aux vents de pluie dominants. Les noues sont de type ouvert.

Planches de face et de rive

En fonction du type d’architecture et des souhaits de l’acquéreur, ces planches sont constituées :

  • • par une volige 4/4 en sapin rouge du nord raboté non traité ;
  • • par une volige 4/4 en sapin du pays recouvert d’un profilé en P.V.C. de ton brun ou blanc ;
  • • par une volige 4/4 en sapin du pays recouvert d’ardoises (uniquement dans le cas de chéneaux ardennais).

Ces ardoises sont généralement en fibrociment ou en ardoises naturelles si la couverture est en ardoises naturelles.

Sous-toiture et contre-lattage

L’étanchéité de la couverture est complétée par une membrane imputrescible, renforcée et micro perforée, posée entre les contre-lattes et la charpente. La membrane est lâche et un recouvrement de 15 cm minimum est assuré aux jonctions.

Elle protège les combles contre les poussières et protège de cette manière l’isolation de la toiture.

Elle renforce la résistance de la couverture en cas de tempête. En pied de versant, la membrane dirige l’eau vers le chéneau en zinc.

Recevez notre Newsletter& bénéficiez en avant-première de toutes nos offres

© 2017 Maisons Baijot, tous droits réservés | Plan du site | Offres d’emploi | Contact | Mentions légales